Bienvenue sur le site de
« Je te disais que la solidarité est la tendresse des peuples -
La solidaridad es la ternura de los pueblos » [Gioconda Belli]

Accueil > Actions > Lettre ouverte aux membres de la CLI ITER-Cadarache

Actions

Lettre ouverte aux membres de la CLI ITER-Cadarache

vendredi 23 octobre 2015, par Solidarités 04

Le collectif « Bolkenstein », tient à [vous] rappeler ou à [vous] informer, que le travail « bénévole », de recherche, d’analyse, d’information et d’explication, de ses membres est à l’origine de la mise en lumière de plusieurs informations importantes concernant la transparence et dont la CLI, n’avait pas eu connaissance, notamment, sur les conséquences sociales du chantier ITER :

• Nous avons rendu public, le contenu du guide du logement réalisé en 2012, pour le CEA, par l’entreprise Sémaphore ! Par notre analyse et nos actions, nous avons mis en lumière et dénoncé les camps de travail envisagés par les organisateurs de ce chantier.

• Nous avons rencontré les personnes qui ont réalisé l’étude de terrains, et les rédacteurs de ce guide, destiné aux entreprises du chantier pour héberger les bâtisseurs d’ITER. Ce document, inspiré du modèle du chantier EPR de Flamanville, répertoriait les possibilités d’hébergement envisagées pour environ 2 500 travailleurs du chantier. Il constituait, la révélation, de l’utilisation massive du dumping social sur le chantier ITER et ces nombreuses conséquences, dont la fraude sociale estimée à plusieurs dizaines de millions d’euros par an.

• Nous avons permis par ces révélations, confirmées en réunion publique de la CLI par le SGAR (Secrétaire Général aux Affaires Régionales), M. BARSACQ, qui justifiait l’utilisation de ces camps en révélant, « que les travailleurs du chantier ne disposeraient que de 300 euros par mois pour se loger » !
Nous avons même été accusés par les représentants du CEA (Agence Iter France), d’avoir divulgué un document soi-disant « secret ». Nous avons su que certains des rédacteurs du guide avaient été licenciés ! Preuve que la transparence peut nuire !

• Nous avons également révélé, d’autres infos inconnues de la CLI, entre autre, que le journal américain, le New-Yorker, a publié en mars 2014 plusieurs articles concernant un audit réalisé à la demande des États-Unis, qui révélait d’importants dysfonctionnements dans l’Organisation ITER concernant l’organisation et le management du projet, soulignant un manque criant de culture de sûreté nucléaire et donc de transparence et de culture de projet : non-maîtrise des délais, des dépenses et de la qualité (maîtrise et suivi de la sous-traitance. et audit, publié en octobre 2013 est, en toute transparence, resté invisible de la CLI, alors que quelques semaines auparavant les ministres des pays concernés par le projet ITER s’étaient réunis à Cadarache, et que les échos de cette réunion dans la presse montraient des ministres tout sourire puisqu’ils considéraient que tout allait très bien pour le projet, et ce malgré l’explosion des budgets, les retards et malfaçons récurrents déjà connues !

Lettre ouverte aux membres de la CLI ITER-Cadarache

Documents joints

Répondre à cet article




Dans la même rubrique

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel (c) AA Studio sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License / Maintenance du site : Samuel Autexier